Pep Guardiola a expliqué, en conférence de presse d’après-match, que malgré quelques moments où son équipe aura été punie, ses joueurs auront proposé un grand match face à Chelsea.

Les Skyblues ont donc perdu pour la première fois depuis 22 matches, à Stamford Bridge, mais le manager de City n’a que de l’admiration pour ses joueurs, malgré le revers.

« On a fait une première période exceptionnelle » pense le Catalan.

« Mis à part 10 minutes dans la seconde période, on a été présent jusqu’à la fin. »

« Je sens beaucoup d’émotions quand je vois mes joueurs donner le maximum tous les trois jours. »

« Sarri a dit qu’il avait besoin de plus de temps, mais je pense que Chelsea peut dès maintenant être compétitif sur tous les tableaux. Ils ont des joueurs fantastiques. »

« On va essayer de devenir champions. Avec une telle saison, avec beaucoup de matches, tout le monde veut nous battre. Nos adversaires se donnent toujours un peu plus face à nous. »

« Ce qui est important, c’est de réagir. Même si on aurait gagné ce week-end, ce n’est que le début du mois de décembre. »

« Il y a toujours beaucoup de points à aller chercher. Quelques fois on est énervé car on a perdu, mais on a montré notre envie de gagner. C’est le football. »

« On peut toujours apprendre de nos victoires et de nos défaites. En général, je suis si fier de la manière dont on a joué. »

Pep a d’ailleurs expliqué que jamais il n’a pensé que son équipe finirait invaincue sur l’ensemble de la saison.

« On est là pour être les futurs champions, pas les Invincibles. Je l’ai dit plusieurs fois déjà la saison dernière. »

« Il n’y a aucun sport dans le monde où une équipe gagne toujours et reste invaincue. C’est ça le sport. »

« Hier, nous étions les favoris et invaincus. Aujourd’hui, nous avons perdu. »

« Nous sommes seulement en décembre. Est-ce que Liverpool peut remporter la Premier League ? Oui. Tottenham, Arsenal ou Chelsea ? Eux aussi. »

Avec quelques joueurs clés blessés, Pep ne veut pas croire qu’il y ait un lien : « Les gens ne demandent pas l’importance de Kevin ou de Sergio quand on gagne, c’est seulement quand on perd. »

« Les gars ont été incroyables aujourd’hui. On gagne ensemble et on perd ensemble. »