quote feed-section sponsor-promos cf show linkedin dugout

Actus de l'équipe première

Vidéo 1 Galerie photos

Wolves vs City : un match de puristes ?

MERCI, MENDY!: Sergio Aguero thanks Benjamin Mendy for his assist, having completed his hat-trick with a glorious flick

MERCI, MENDY!: Sergio Aguero thanks Benjamin Mendy for his assist, having completed his hat-trick with a glorious flick

Ce match pourrait bien voir les deux équipes se neutraliser ou être le théâtre de nombreux buts : les deux équipes jouent un jeu débridé et offensif.

1 Danse avec les loups ? 

City est au courant de la qualité de jeu des Wolves après leur rencontre en Carabao Cup la saison dernière à l’Etihad.

L’équipe qui à l’époque était en Championship était impressionnante du départ à la fin du match. Wolverhampton n’a vraiment pas eu de chance en ne gagnant pas le match dans le temps réglementaire. 

Malgré les 29 tirs de City, les Wolves ont causé beaucoup de problèmes et ont trouvé la brèche dans la défense citizen à de nombreuses reprises. Il n’y avait que Bravo et un manque de réussite pour les empêcher de gagner la rencontre.

Les deux équipes se sont neutralisées (0-0) avant de laisser place à la séance de tirs au but mais la victoire ne s’est pas jouée à grand-chose, et les Wolves vont pouvoir entamer la rencontre avec un bon capital confiance.

BRAZILIAN BLEND: Gabriel Jesus fires in a shot on goal

Highlights

Vidéo

City v Wolves: Short highlights

View original post

2 From Portugal with love

On va parler Portugais au Molineux Stadium ce samedi. 

Si Bernardo, Emerson, Fernandinho et Gabriel Jesus jouent pour City et Ivan Cavaleiro, Helder Costa, Ruben Vinagre, Ruben Neves, Rui Patricio et Joao Moutinho sont titulaires pour Wolverhampton, il y aura 10 lusophones sur le terrain. Un record en Premier League ?

Tout ça sans mentionner le coach des Wolves, Nuno Espirito Santo… .

3 Rotation d’effectifs ? 

Même si la formation à deux attaquants a bien marché face à Huddersfield, un seul buteur pourrait être suffisant à Molineux – du moins, un seul titulaire – ou alors Pep pourrait reconduire le XI qu’il a mis en place à l’Etihad la semaine dernière...

4 Les Loups ont-il le mauvais oeil ?

Les Wolves auraient pu être au niveau de City, avec six points avant le coup d’envoi.

Contre Everton et Leicester, les noir et or dominaient en termes de possession et de nombre de tirs, mais n’ont gagné aucun des deux. 

En fait – et bizarrement – Wolverhampton avait 57 % de possession de balle à chaque match et 11 tirs cadrés, et ont concédé six tirs à chaque match. À chacun des matches, leurs adversaires finissaient le match à 10 contre 11. Voilà ce qu’on appelle de la constance ! 

Si prendre un point sur les six possibles n’est pas une situation idéale, les Wolves ont heurté trois fois le poteau contre les Foxes et auraient dû prendre les trois points...

5 Merveilleux Wanderers

Demandez à n’importe quel fan des Wolves, vous verrez que ça ne les dérangeait pas d’être surnommés « le Manchester City de Championship » à plusieurs reprises la saison dernière.

Face à une équipe qui aime faire tourner le ballon, presser et jouer comme il se doit, City va devoir faire face à un vrai test.

En la personne de Ruben Neves et Joao Moutinho, les Wanderers ont deux excellents milieux de terrain – ainsi que nombre d’autres joueurs plus talentueux les uns que les autres – qui sont capables de causer de gros problèmes aux Skyblues.

Et en la personne d’Adama Traoré, les hôtes ont un joueur qui peut rivaliser au sprint face à un Benjamin Mendy ou un Kyle Walker – ce serait d’ailleurs intéressant à voir…

Actus de l'équipe première

Pep : Nous avons confiance en nos jeunes gardiens

Actus de l'équipe première

Bernardo : la clé, c'est de se sentir chez soi

Actus de l'équipe première

Champions League : à quand le tirage au sort ?