Aujourd'hui, cela fait 10 ans que le défenseur belge est dans les rangs de City.

Le défenseur belge a signé à City en provenance d’Hambourg le 22 août 2008, un jour gravé dans les mémoires des fans de City.

Capitaine, meneur d’hommes, c’est l’un des meilleurs défenseurs de l’histoire de la Premier League. Il a joué un rôle essentiel dans les récents succès du club.

Il a joué son premier match contre West Ham, deux jours après la signature de son contrat. La rencontre s’est soldée sur une victoire 3-0. Il a marqué son premier but contre Wigan Athletic (victoire 2-1) quatre semaines plus tard. Lors de sa première saison au club, City a fini dixième du championnat et a atteint les quarts de finale en coupe de l’UEFA. 

ARRIVÉE A L.A. : Vincent Kompany en DSquared2

L’année suivante, une amélioration significative a pu être remarquée avec l’arrivée de Roberto Mancini. L’italien a développé un football plus pragmatique. Il a reculé Vincent d’un cran – du milieu de terrain à la défense centrale. Un coup de maître. City a fini cinquième, manquant de peu la qualification en Champions League, mais les bases des succès futurs étaient posées.

Kompany était en train de se tailler une belle réputation, il devenait alors l’un des meilleurs défenseurs du championnat anglais. Ses performances dans la saison 2010-11 étaient décisives dans la victoire finale en FA Cup – le premier trophée du club depuis 35 ans. Il a été capitaine dans la victoire en demi-finale contre Manchester United et a proposé une belle performance lors de la victoire contre Stoke City (1-0). City a fini la saison avec trois victoires consécutives en championnat, ce qui a assuré au club une place en Ligue des Champions. À la fin de la saison, le défenseur belge était nommé joueur de l’année au club. 

GOOD KOMPANY: Today marks a decade since Vincent 's arrival at City

Tôt dans la saison 2011/12, il était capitaine indiscutable, un rôle qu’il tient depuis lors. Il a mené le club au premier titre en championnat depuis 44 ans et marqué un des buts les plus importants du club contre United deux matches avant la fin du championnat, ce qui nous a permis de rester en pole position. Cette saison, le belge s’est vu décerner le prix de joueur de la saison en Premier League.

En 2014, il a joué 37 matches, toutes compétitions confondues. Cette saison-là, le club a réalisé un doublé coupe-championnat sous les ordres de Manuel Pellegrini, en battant Sunderland en finale de League Cup. Quelques jours plus tard, le championnat se termine sur une victoire contre Liverpool. C’était là le deuxième titre des Citizens en trois ans.

Plusieurs blessures l’ont éloigné des terrains par intermittence mais Kompany reste un élément clef de l’équipe. En 2016, il a gagné la League Cup et a fait partie de l’équipe qui a atteint la demi-finale de Champions League. La saison dernière, il a été capé 21 fois alors que les Skyblues faisaient tomber tous les records, finissant la saison de Premier League avec 100 points. Il a aussi été buteur en finale de la Carabao Cup contre Arsenal (3-0)

KOMPANY 10: Pep and the players explain why Vincent is such an important figure at City

Au total, Vincent Kompany aura gagné trois titres de Premier League, une FA Cup, trois League Cups et deux Community Shields en 336 apparitions pour 19 buts. Il a aussi été nommé dans l’équipe de l’année PFA à trois reprises.

Le mot « légende » est probablement galvaudé dans le domaine du sport. Mais Vincent Kompany mérite qu’on l’utilise pour le décrire.

Ses performances sur le terrain ont été constantes et brillantes. Il n’y a que très peu de défenseurs centraux en Premier League qui peuvent se targuer d’être arrivées au même niveau que lui.

En tant que capitaine et représentant de l’équipe en-dehors du terrain, il a constamment fait preuve d’intelligence, de leadership et de force.

Toute l’équipe de City aimerait remercier Vincent pour ses dix ans de service et lui souhaiter le meilleur pour le temps qu’il va encore passer dans nos rangs.