quote feed-section sponsor-promos cf show linkedin dugout

Highlights

Vidéo Galerie photos

Brighton vs City : Version longue

Voir plus de vidéos

A la suite Ma playlist (0)

Retrouvez tous les meilleurs moments de la victoire des Skyblues face à Brighton, qui confirme le titre final en Premier League...

Ce qu'il s'est passé

La rencontre a démarré fort avec une série de dribbles de Bernardo Silva, qui s'interrompt dans la surface de réparation, stoppé par la défense des Seagulls. Le stade bouillonne.

Porté par leurs supporters, les hommes de Chris Hughton avaient une phase favorable, avec un tir de Jahanbakhsh sur un contre, frappe qui n'est heureusement pas cadrée (9') mais qui aura donné froid dans le dos aux Citizens.

Au quart d'heure de jeu, Mahrez tentait un tir facilement capté par Ryan. Cette tentative marquait un moment plus favorable pour City, avec une belle possession de balle. À la 19e minute, Raheem Sterling tentait à son tour après une combinaison sur l'aile avec Bernardo Silva, mais Ryan repoussait la frappe. Gündogan tirait à son tour, mais c'était cette fois repoussé par un défenseur.

 

Et Brighton allait reprendre quelque peu le contrôle de la rencontre, jusqu'à un corner à la 27e minute. C'était Murray qui reprenait ce corner de la tête pour ouvrir le score. 1-0...

Mais la réaction des Skyblues fut instantanée. Une minute plus tard, c'est Laporte qui glisse un ballon à David Silva, qui dévie vers Agüero. L'argentin tire fort entre les jambes de Ryan. 1-1.

S'en suivra une très bonne phase pour les Citizens, qui allaient s'obstiner à attaquer et faire le siège de la surface de Brighton. Et le match s'emballait clairement. Avec Bernardo, à la demi-heure de jeu, d'abord : un centre de Zinchenko trouvait la tête du Portugais, mais le ballon, un peu trop axial, était capté par Ryan.

Peu de temps après, sur cette phase favorable aux Citizens, Mahrez décroche un tir fort depuis le côté droit qui aurait pu tromper le portier des Seagulls, mais ce dernier était attentif et déviait en corner.

Corner qui était fabuleusement bien frappé par Riyad Mahrez vers la tête d'Aymeric Laporte, qui trompait Ryan et donnait l'avantage à ses coéquipiers ! 1-2.

Les Skyblues allaient ensuite dominer la fin de la première mi-temps, continuant à pousser pour faire le break, à l'image de Sterling qui centrait à ras de terre mais personne n'était là pour couper la trajectoire du ballon.

Après un coup-franc des Seagulls paré par Ederson, les Skyblues rentraient aux vestiaires avec une courte avance...

Le match reprenait sur les chapeaux de roue pour City, avec une série de dribbles de la part de Mahrez sur son côté droit, Sterling était sur le rebond mais ne parvenait pas à apporter le danger sur sa frappe.

Mahrez, décidément très en jambes, portait le jeu vers l'avant et distribuait de très bons ballons en centre. L'équipe de Brighton, de son côté, semblait quelque peu résignée en ce début de deuxième mi-temps. Un coup-franc à la 53e minute ventait porter le danger dans la surface des Skyblues, avec une tête de Dunk, qui n'était pas cadrée.

Le match allait s'emballer peu avant l'heure de jeu. Une grosse occasion, avec un centre qui trouve Agüero, qui ne parvenait pas à reprendre, mais Gündogan était derrière et tentait sa chance, mais c'était repoussé.

Mais cette occasion sonnait la charge : peu après, Mahrez sortait le grand jeu. À l'entrée de la surface, l'Algérien faisait une sublime feinte de frappe pour éliminer Dunk, puis un tir qui allait tromper Ryan. Le portier touchait le ballon mais ça ne suffisait pas ! 1-3.

Et ce n'était pas fini, puisque Sterling obtenait une faute une vingtaine de minutes avant la fin du temps réglementaire. C'est Gündogan qui prenait la responsabilité de tirer. Posté à l'entrée de la surface, l'Allemand enroulait son tir pour le placer en pleine lucarne. 1-4.

City continuait à dominer la deuxième mi-temps de la tête et des épaules, avec une possession de balle insolente et des récupérations hautes et des occasions, à l'instar de celle de Sergio Agüero, servi par Sterling, qui ne parvenait pas à déclencher sa frappe...

Pep Guardiola faisait entrer KDB, Nicolas Otamendi et Danilo pour profiter des dernières minutes du match, avant le coup de sifflet final ! Score final : 1-4 !