quote feed-section sponsor-promos cf show linkedin dugout

Highlights

Vidéo Galerie photos

City 6-0 Shakhtar Donetsk : Le résumé du match

Voir plus de vidéos

A la suite Ma playlist (0)

Résumé du match

 

City rentrait tranquillement dans son match. Comme à son habitude, avec le pied sur le ballon, les Skyblues tentaient de construire pendant que le Shakhtar comptait sur les contres pour pouvoir piquer City. Un plan de jeu qui se confirmait à la 10ème minute de jeu, avec une première frappe cadrée de Moraes, facilement bloquée par Ederson.

Une frayeur qui aura finalement servie de détonateur pour les hommes de Pep Guardiola : côté droit, Riyad Mahrez, l’homme du mois d’octobre, s’amusait de trois défenseurs ukrainiens, avant d’adresser un centre fort sur David Silva. L’Espagnol n’a plus qu’à mettre son pied en opposition : 1-0 pour City dès la 13ème minute de jeu ! Comme un symbole : c’était déjà lui qui inscrivait le 1er but du match en Ukraine, il y a 2 semaines. Le match était lancé de la meilleure des manières pour les Skyblues.

Dans la maîtrise, Manchester City n’est pour autant pas rassasier et veut rapidement se mettre à l’abri. Il suffisait de demander : à la 23ème minute, sur une passe magnifique de Fernandinho, Raheem Sterling s’infiltrait dans la surface de réparation. Matvyenko, le défenseur du Shakhtar, tentait de le rattraper mais dans le même temps, l’ailier anglais enfonçait son pied dans la pelouse et se déséquilibrait tout seul. Viktor Kassai, l’arbitre du match, désignait le point de penalty, même s’il ne semble n’y avoir aucun contact entre les deux joueurs. Gabriel Jesus ne faisait pas d’état d’âme et transformait ce penalty en prenant à contre-pied Pyatov : 2-0 le break était fait pour les Citizens. Le buteur brésilien ne semblait pas pour autant rassasié. À la 31ème minute de jeu, sur une nouvelle récupération de Fernandinho, Gabriel Jesus se présentait seul face au gardien, mais sa frappe était contrée par Krytsov! Le 3-0 était tout proche pour City, jusque là auteur d’une première demi-heure à la hauteur du standing de ses derniers matches.

Asphixié, le Shakhtar tentait tant bien que mal à se montrer dangereux. Mais c’est City qui se créera la dernière occasion la plus dangereuse de cette première période. 42ème minute de jeu, côté droit, Bernardo Silva adressait un centre parfait pour David Silva. L’Espagnol tentait de remettre le ballon en première intention dans l’axe mais Pyatov était sur la trajectoire. Une première mi-temps de rêve pour City, qui mettait les hommes de Pep Guardiola dans les meilleures conditions pour entamer la seconde. Et ce n’est pas Sterling qui va dire le contraire : 49ème minute, ballon au pied au milieu de terrain, l’ailier anglais s’imposait physiquement face à deux joueurs du Shakhtar et s’emmenait le cuir devant la surface de réparation. Frappe enroulée, but : rien de plus simple pour le Raz, auteur de son premier but en Ligue des Champions, et quel but ! Un condensé de la forme actuelle de Sterling, pièce maîtresse un onze de Pep sur ces derniers matches.

3-0 donc pour les Skyblues, à la hauteur de l’événement. Le Shakhtar semblait ensuite de plus en plus dépassé par les attaques successives de David Silva et de Bernardo, sans pour autant parvenir à inscrire le quatrième but. Pyatov, le portier du Shakhtar, voyait le ballon revenir inlassablement aux abords de sa surface, sans qu’encore une fois, City ne parvienne à se créer une occasion dangereuse. Mais la vitesse de percussion de Bernardo à la 71ème minute de jeu faisait encore une fois la différence pour transmettre le ballon à David Silva dans la surface. Séché par Stepanenko, le penalty est indiscutable. Gabriel Jesus, encore lui, faisait preuve de sang froid et expédiait le ballon dans la lucarne gauche de Pyatov. 4-0 : City soigne son goal-average dans ce groupe F de la Ligue des Champions. Intraitables, les hommes de Pep Guardiola maîtrisaient la fin de match, pour s’imposer dans un match où le Shakhtar n’aura rien pu faire face à la détermination des Citizens. Même Ederson sortait un coup franc extrêmement bien tiré par Rakitsky (78e). Mieux, Mahrez voulait lui aussi participer à la fête : sur un contre express, Gundogan, fraîchement entré en jeu, centre côté droit pour l’Algérien. De son mauvais pied, l’attaquant arrive à tromper Pyatov pour le 5-0. Une nouvelle copie parfaite pour City, qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions

 

Homme du match : David Silva

 

El Mago a encore une fois montré toute sa classe durant ce match, buteur et extrêmement dangereux pour la défense du Shakhtar. L’Espagnol a aussi provoqué le penalty pour le 4-0. Performance énorme, pour un joueur peut-être au top de sa forme.

 

En conclusion

 

Manchester City est d’hors-et-déjà qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Les hommes de Pep Guardiola batailleront maintenant pour la première place du groupe

 

Et maintenant ?

 

Un autre grand match attend les Citizens ce dimanche. Face à Manchester United, City compte bien s’imposer dans le derby mythique, pour garder une certaine suprématie.